La criée - bande noir
Thaemlitz Terre

Thaemlitz Terre

ligne

Fagjazz - Interstices

"Fagjazz"
21 mars 2001
21h-0h00 au club L’Espace à Rennes.
Terre Thaemlitz est intervenu en tant que DJ, mixant des genres musicaux divers (Jazz, Deep, House, techno...).

"Insterstices"
22 mars 2001
18h-19h30 à La Criée centre d’art contemporain, Rennes
Terre Thaemlitz a mixé en direct un montage de sons électroniques, de textes et d’images vidéos.

Dans le cadre de l’exposition “Campy Vamy Tacky”,
21 mars - 27 avril 2002

Production La Criée centre d’art contemporain, Rennes



[+TEXTE]

Fagjazz et Interstices constituent deux modes d’intervention publique et de questionnement critique sur les transformations de genre féminin/masculin, intégrant les dimensions du travestissement, de la transexualité, de l’hermaphrodisme et des différentes orientations sexuelles. Ce qui importe pour Terre Thaemlitz, ce n’est pas tant la revendication d’une identité sexuelle que les possibilités incessantes de passage entre une identité et une autre. Toutes les expériences musicales de l’artiste se fondent alors sur la recherche et la diffusion de sonorités aux sources historiques, culturelles et technologiques différentes et contradictoires.

Fagjazz est un terme utilisé pour qualifier l’appropriation de la langue anglaise par le marché japonais et taïwanais du disque, notamment par des fautes d’écriture apparaissant sur les pochettes de disque. Cette appropriation-déformation du langage est devenu un trait d’identité de la société de consommation asiatique. La performance musicale de Terre Thaemlitz consiste à intervenir sur des appropriations et recréations de musique jazz pour produire des sonorités disco, deep house et techno. Fagjazz s’intéresse à jouer le simulacre de la performance d’improvisation propre à la musique jazz. À cela se rajoute l’option de la performance du DJ en musique électronique qui obéit également à des codes musicaux et identitaires.

Si Fagjazz a davantage une portée de divertissement au sein d’une boite de nuit, Interstices construit et visualise un véritable discours à portée politique sur les possibilités de transformation et d’échange des identités. Terre Thaemlitz adapte les sons, les images et les textes extraits de son cd et de son film Interstices. Les interstices sont des petits trous ou des espaces situés entre des objets, des mots ou des sons. La musique expérimentale électronique relève de cette recherche où les sons ne sont pas produits selon un lien ou une unité harmonique, mais selon des passages et des sauts qualitatifs entre différentes données numériques. Rien de mieux alors que d’exploiter ce son numérique pour l’articuler à un questionnement sur les interstices entre les genres, les orientations sexuelles et d’autres constructions identitaires. Dans Interstices, ont y voit et entend un montage efficace de fragments de sons, d’images et de textes évoquant l’hermaphrodisme, la chirurgie de rétablissement de genre, les actes sexuels et les possibilités de travail pour les transsexuels. Tous ces fragments sont retravaillés à travers les filtres du public et du privé.

Rappelons enfin que les performances musicales de Terre Thaemlitz déconstruisent les codes dominants de la scène musicale House, Techno ou Electro-accoustique. Après des études à New York sur la politique culturelle des identités, il intervient dans des clubs pour transsexuels et débute des performances visuelles et sonores où il apparaît en tant que Miss Takes, jeu de mots sur l’erreur, la mascarade et l’appropriation des codes vestimentaires et musicaux populaires. Répétant et transformant les gestes masculinisés et les sonorités des DJ’s, Terre Thaemlitz mixe des sons aux confins de toute catégorisation musicale :
« Lorsque vous combattez la culture par la culture, vous réalisez qu’il y a une frontière très floue entre l’élégance et la régurgitation poignante. Mais la peur donne des rides, et vous n’êtes pas juste une autre saleté dans une robe ou un garçon manqué à qui il manque un jouet. Vous êtes une amazone guerrière qui porte sur son visage les fondations du futur. Vraie ou fausse, votre tenue ne peut jamais vous trahir - chaque touche impeccable et chaque signe révélateur est un souffle renversant tous les préjugés posés sur le genre. » (Terre Thaemlitz).

Larys Frogier


ligne

imprimerlignelignerss
La criée - bande noir

Bio-bibliographie

Thaemlitz Terre
Thaemlitz Terre

Né en 1968 dans le Minnesota, Etats-Unis Vit et travaille à Kawasaki, Japon

[+infos]

Liens Internet

http://www.comatonse.com/thaemlitz