La criée - bande noir
Duporté Julien

Duporté Julien

ligne

PROJET#1 : COLREFSCANDETJETREGREC

2008

Bois, papier, feutres, tampons, scanner, cercles de basket, ordinateur 770 x 330 x 500 cm

Œuvre produite dans le cadre de l’exposition "RISK”,
19 septembre 2008 - 31 octobre 2008

Production
La Criée centre d’art contemporain, Rennes

Julien Duporté, PROJET#1 : COLREFSCANDETJETREGREC, 2008 / photo : B.Mauras

Julien Duporté, PROJET#1 : COLREFSCANDETJETREGREC, 2008 / photo : B.Mauras Julien Duporté, PROJET#1 : COLREFSCANDETJETREGREC, 2008 / photo : B.Mauras Julien Duporté, PROJET#1 : COLREFSCANDETJETREGREC, 2008 / photo : B.Mauras Julien Duporté, PROJET#1 : COLREFSCANDETJETREGREC, 2008 / photo : B.Mauras


[+TEXTE]

Julien Duporté pose un regard non dénué d’ironie sur la notion de travail, le statut de l’artiste et les connections entre le champ artistique et la vie quotidienne.

Pour La Criée, il a conçu le projet # 01 COLREFSCANDETJETREGREC (colorier/ référencer/ scanner/ détruire/ jeter/regarder/recommencer), portant sur la relation entre le travail et le jeu. Durant la durée de l’exposition, Julien Duporté répète à l’infini les mêmes gestes apparentés à ces petits jeux, pratiqués afin d’échapper au quotidien de l’école ou du travail. La répétition systématique annule le plaisir du lancer de boules de papier - la réussite ou l’échec n’ont plus d’importance – l’action ludique se transforme en tâche à accomplir avec un objectif de production : le geste répété produit progressivement une forme et modifie l’espace, au fur et à mesure de l’accumulation des boules de papier au sol.
C’est la rigueur dans l’absurdité des modes de production qui donne forme et idée à la pièce. En répétant ces gestes obstinément, jusqu’à l’épuisement, Julien Duporté souligne le "risk" encouru aujourd’hui, celui d’oublier tous ces petits moments qui permettent l’évasion du quotidien.


ligne

imprimerlignelignerss
La criée - bande noir