La criée - bande noir
Label Cedana

Label Cedana

ligne

Angle mort

2004

Label Cedana : Annabelle Chambon & Cédric Charron

16 - 20 mars 2004
Forme Live-concert à La Criée centre d’art contemporain, Rennes

25 - 26 mars 2004
Forme Fixe-théâtre au Théâtre au Vieux Saint-Etienne, Rennes

Production
- La Criée centre d’art contemporain, Rennes
- Les Subsistances, Lyon
- CompagnieTroubleyn/Jan Fabre, Anvers

exposition "Angle mort”,
16 mars 2004 - 26 mars 2004

Label Cedana Angle Mort, Live, 2004 © Label Cedana photo : Benoit Mauras

Label Cedana Angle Mort , fixe, 2004 © Label Cedana photo : Benoit Mauras Label Cedana Angle Mort, Live, 2004 © Label Cedana photo : Benoit Mauras Label Cedana Angle Mort, Live, 2004 © Label Cedana photo : Benoit Mauras Label Cedana Angle Mort, Live, 2004 © Label Cedana photo : Benoit Mauras Label Cedana Angle Mort, Live, 2004 © Label Cedana photo : Benoit Mauras Label Cedana Angle Mort , fixe, 2004 © Label Cedana photo : Benoit Mauras Label Cedana Angle Mort , fixe, 2004 © Label Cedana photo : Benoit Mauras Label Cedana Angle Mort , fixe, 2004 © Label Cedana photo : Benoit Mauras


[+TEXTE]

Angle mort est une création chorégraphique, visuelle et sonore qui se concentre sur le fantasme, le rêve, la mémoire, l’acte manqué ou l’arrière pensée du corps. En quelque sorte, il s’agit ici de représenter par la danse, les arts visuels et le son tout ce qui relève de l’angle mort ou du hors-champ du corps.

La forme Live-concert présentée à La Criée, se pose la question de l’instinct et de l’expérimentation, un espace déambulatoire autour d’une installation dans laquelle les actions des performeurs composent un champ visuel / auditif / associatif. Prenant le risque maximal de la création, les danseurs et performers étaient présents chaque jour pour mettre à l’épreuve leur propre capacité à la production d’images, de mouvements et de sons.
Sans rendez-vous fixe qui contraint à une forme spectaculaire, le Live-Concert invitait le visiteur à prendre le temps ou à revenir durant la semaine pour percevoir comment les séquences de danse, de son et de projection construisaient un espace où les éléments s’articulaient de manière différente chaque jour.

" La forme Fixe-théâtre, présentée au Vieux St-Etienne, est envisagée comme une sculpture dans son évolution. Une base sur laquelle nous pourrions nous raccrocher si l’art de la reproduction ne nous échappait pas. Une ritournelle implacable reproductible. " Annabelle Chambon & Cédric Charron

La pièce se présente comme une réflexion sur le temps et les réminiscences du temps. Tout au long du processus, les artistes se sont confrontés à décortiquer son mécanisme et son influence directe comme trace du passé venant frapper dans le présent. Partant de différentes expériences, une singularisation, à la fois du temps et de chaque individu, a été envisagée. Le rapport à l’obsession comme humus et histoire a alors vu le jour. Puis, un événement commun, qui serait comme le point de départ d’un retour en arrière, une nécessité absolue, un souvenir involontaire du temps écoulé, à travers lequel il serait possible de relire, de redécouvrir son parcours, a été réfléchi. Angle Mort est donc une expérience temporelle, un cheminement vers cet événement, comme une fin annoncée. Il s’agit, en quelque sorte, d’entrer dans l’épaisseur et d’utiliser les réminiscences rétiniennes et sonores de l’audience.


ligne

imprimerlignelignerss
La criée - bande noir

Bio-bibliographie

Label Cedana
Label Cedana
[+infos]