La criée - bande noir

Between Heaven and Earth

Sandison Charles /

2002

Programmes informatiques, ordinateurs, vidéoprojecteurs, tissu
Dimensions variables

Oeuvre produite pour l’exposition “Between Heaven and Earth”,
23 mai - 26 juillet 2002

Production
La Criée centre d’art contemporain, Rennes

Collection de l’artiste

Charles Sandison, Entre ciel et terre, 2002 , Charles Sandison / Galerie Franck Photo : Alexandra Gillet

« À contre courant ou en harmonie, les mots s’embrassent, s’intercalent ou s’annulent les uns les autres dans un flux et un reflux incessant, semblables à un organisme vivant. Ca se cogne, ça se glisse, se faufile dans les moindres interstices... Phénomène d’entraînement ou effets de contagion, les réalisations éphémères de Charles Sandison découlent de son rapport sensible à l’espace et au paysage. L’intérêt de son travail réside dans sa capacité à faire rebondir les mots entre eux, à s’ajouter, à interférer avec les contraintes techniques et les caractéristiques du lieu investi. (...)

L’artiste a produit pour l’espace de La Criée une installation intitulée Entre ciel et terre. A partir de vidéoprojecteurs suspendus et d’un habitacle en tissu, l’artiste propose une installation adaptée aux dimensions et aux limites du lieu d’exposition (couleur du sol, murs, hauteur de plafond). Les sources de diffusion, orientées dans plusieurs directions, sont inversées sur les parois latérales de cette structure tendue en tissu. Les mots migrent, se répercutent, traversent ces surfaces.

Paradoxalement aux exigences techniques, Charles Sandison articule une réflexion sur une poétique de l’espace et du temps, vision « hic et nunc »1 rendue visible, fragile, touchante, inscrite dans un processus mobile. « Génie du lieu », l’artiste s’écarte d’une dimension linéaire et des instances techniques, posant un questionnement sur l’existence de l’œuvre comme expérience corporelle et temporelle - à vivre - comme si les mots portaient en eux leurs successions, leurs fluctuations, l’appel des formes passées, présentes et à venir. »

Fanny Poussier, communiqué de presse de l’exposition Entre ciel et terre / Between Heaven and Earth, 2002.

1 G. Bachelard dans L’intuition de l’instant (1931) insiste sur notre expérience discontinue du temps fondée sur des intervalles, opposée à une durée immuable. L’auteur lui accorde une valeur d’absolu si l’on considère l’instant comme un point de l’espace-temps, « point de concours du lieu et du présent : hic et nunc ».

Charles Sandison, Entre ciel et terre, 2002 , Charles Sandison / Galerie Franck Photo : Alexandra Gillet Charles Sandison, Entre ciel et terre, 2002 , Charles Sandison / Galerie Franck Photo : Alexandra Gillet

ligne

Médium : installation

imprimerlignelignerss
La criée - bande noir