La criée - bande noir

Breaking Icons

Castro Jota /

2004

100 cadres en bois, 100 photocopies noir et blanc, verre brisé
59,4 x 42 cm chaque cadre

Œuvre produite pour l’exposition " pour Amiel...”
4 novembre 2004 - 24 décembre 2004
dans le cadre du Festival Mettre en Scène 2004 organisé par le Théâtre National de Bretagne, Rennes.

Production
La Criée centre d’art contemporain, Rennes

Courtesy galerie Massimo Minini, Brescia

Jota Castro, "Breaking Icons", 2004, courtesy Galerie Massimo Minini, Brescia. Photo Benoit Mauras.

Breaking Icons (briser les icônes) présente les portraits d’intellectuels, d’artistes ou d’hommes politiques qui ont eu une influence décisive et constructive dans la vie de Jota Castro.
Les cadres de verre ont été brisés par l’artiste au marteau. Entre admiration et rejet, ce geste met aussi à l’épreuve notre tentation à reconnaître ces portraits. L’œuvre devient alors une métaphore de la violence symbolique qui consiste à se libérer de la fascination produite par nos idoles pour opérer nos propres choix.

Jota Castro, "Breaking Icons", 2004, courtesy Galerie Massimo Minini, Brescia. Photo Benoit Mauras. Vue de l'exposition 'Jota Castro, ...pour Amiel", 2004. Photo Benoit Mauras.

ligne

Médium : photographie

imprimerlignelignerss
La criée - bande noir