AFFICHES_garbagetruckbomb-WEB-2

identité visuelle © Lieux Communs

marchal_01-2

Damien Marchal, Garbage Truck Bomb, vue de l’exposition Garbage Truck Bomb [ou le bombardier du pauvre],La Criée centre d’art contemporain, Rennes, 2010

production : La Criée centre d’art contemporain, Rennes

photo : Benoit Mauras

marchal_02

Damien Marchal, Garbage Truck Bomb, vue de l’exposition Garbage Truck Bomb [ou le bombardier du pauvre], La Criée centre d’art contemporain, Rennes, 2010

production : La Criée centre d’art contemporain, Rennes

photo : Benoit Mauras

marchal_03

Damien Marchal, Garbage Truck Bomb, vue de l’exposition Garbage Truck Bomb [ou le bombardier du pauvre], La Criée centre d’art contemporain, Rennes, 2010

production : La Criée centre d’art contemporain, Rennes

photo : Benoit Mauras

Exposition

2e édition des Ateliers de Rennes – biennale d’art contemporain

Garbage Truck Bomb

(ou le bombardier du pauvre)

Damien Marchal


Le 30 avril 2010 s’ouvre la deuxième édition des Ateliers de Rennes – biennale d’art contemporain. Cette manifestation interroge les relations entre l’art et l’économie. Intitulée cette année Ce qui vient, la nouvelle édition des Ateliers de Rennes s’attache à faire apparaître les formes, les processus et les contradictions de notre relation à demain. À cette occasion, l’association Art to be et La Criée invitent le plasticien sonore Damien Marchal pour sa disponibilité à questionner l’individu sur ses choix, à le faire interagir avec l’avenir qu’il lui soit propre ou plus global.

Damien Marchal étudie les problématiques liées au son qu’il utilise comme matériau pour élaborer ses œuvres. Le son, comme élément fondamental de processus de création, est pour lui un moyen de s’inscrire dans une pratique contemporaine. Cette pratique se matérialise sous la forme d’installations, de performances et de dispositifs interactifs. La réorchestration de matériaux sonores considérés comme nuisances ou parasites est une problématique récurrente dans les expérimentations de l’artiste. Ainsi avait-il composé en collaboration avec Pauline Boyer et Hans Kühl, une pièce pour duo destinée à une moto ZX10R et un ordinateur, en écho aux partitions libres de John Cage.

Pour La Criée, il crée un dispositif sonore qui se déploie dans l’espace à partir de l’ossature bois d’un camion-poubelle réalisé à l’échelle 1. L’installation donne à éprouver physiquement l’œuvre sonore et visuelle, plaçant le visiteur face à la responsabilité de ses choix. Cette pièce vient s’appuyer sur des faits historiques et géopolitiques et s’inspire d’une esthétique propre à ce domaine, tout en détournant sa fonction première. Actualisant des événements passés, l’artiste porte un regard sur une réalité actuelle et à venir.

La représentation du passage à l’acte dans un contexte artistique, médiatique et géopolitique est au cœur du travail de Damien Marchal. Le passage à l’acte introduit une notion de franchissement entre une position et une autre. Dans le contexte de ce qui vient, le dispositif de l’artiste soulève différents enjeux contemporains tels l’incertitude ambiante, la liberté d’agir ou notre capacité à anticiper et élaborer des stratégies face à ce qui peut nous arriver. On peut alors se demander quelle position chacun adoptera face à un tel dispositif, considérant ce que représente cet acte.



marchal_03

Œuvres produites

Damien Marchal

  • Garbage Truck Bomb, 2010
FACE_WEB

Workshop

Social Landscape

Patricia Fleming

de janvier 2009 à décembre 2010

Ateliers de Rennes – biennale d’art contemporain

Depuis 2008, les ateliers de Rennes, biennale d’art contemporain déploient un projet ambitieux autour de la création artistique.

www.lesateliersderennes.fr