La criée - bande noir

van Denderen Ad

van Denderen Ad

Boonstra Marjoleine

Boonstra Marjoleine


Go No Go

Go No Go

Les frontières de l’Europe


10 septembre 2004 au 10 octobre 2004

Exposition réalisée avec le soutien de la Fondation Mondrian, Amsterdam
et de l’Institut culturel néerlandais en France.

Production et commissariat d’exposition : assocition Paradox, Edam, Pays-Bas.

Le projet Go No Go est issu de 13 années de voyages entrepris par Ad van Denderen, photographe hollandais, le long des frontières européennes de l’espace Schengen. Vivant avec des individus qui tentaient de franchir ces frontières pour rejoindre un pays d’accueil, l’intention de van Denderen était de mettre des visages humains sur un problème médiatisé à outrance et trop rapidement réduit à une masse anonyme d’immigrés. Telles qu’elles sont montrées à La Criée de Rennes, les photographies de van Denderen ont été réunies sous la forme de diaporamas vidéoprojetés.

L’exposition s’accompagne également de Britanya, série de portraits filmés en 2001 par la réalisatrice Marjoleine Boonstra, qui concerne des individus bloqués à Sangatte (France) dans leur migration vers l’Angleterre. Placés face à un miroir, chaque individu s’adresse à lui-même, témoignant d’une histoire, de doutes et de projets d’avenir. Offrant simplement la parole aux migrants, ces portraits filmés bousculent nombre de stéréotypes et donnent une qualité de sujet humain à part entière à des individus qui en sont brutalement privés.

Contrairement à de nombreuses images médiatiques, les photographies de van Denderen ne recherchent ni le spectaculaire ni le voyeurisme à tout prix. Une humilité, voire une pauvreté de l’acte photographique autorise un regard disponible à l’autre ainsi qu’à la réflexion critique.

Go No Go se veut une exposition didactique par la constitution d’un espace de consultation sur ordinateurs du site www.go-no-go.nl qui réunit de nombreux articles, entretiens, documents relatifs à l’histoire de l’immigration en Europe. Cette recherche pour le site internet a été réalisée en collaboration avec le Centre d’Histoire de la Migration (CMG) au sein de l’Institut International de l’Histoire Sociale (IISG) à Amsterdam. La Criée centre d’art contemporain a permis la traduction en français de ce site.

Go No Go existe aussi sous la forme d’un imposant livre d’images photographiques de 320 pages publié aux éditions Actes Sud.

Go No Go a d’abord été montré au Musée de la Photographie d’Amsterdam (Pays-Bas) et au Kunstmuseum de Vienne (Autriche). La Criée centre d’art contemporain de Rennes accueille sa première exposition en France.

Vue de l'exposition Ad van Denderen, Marjoleine Boonstra "Go No Go", 2004, courtesy association Paradox, Edam. Photo Benoît Mauras. Vue de l'exposition Ad van Denderen, Marjoleine Boonstra "Go No Go", 2004, courtesy association Paradox, Edam. Photo Benoît Mauras. Vue de l'exposition Ad van Denderen, Marjoleine Boonstra "Go No Go", 2004, courtesy association Paradox, Edam. Photo Benoît Mauras. Vue de l'exposition Ad van Denderen, Marjoleine Boonstra "Go No Go", 2004, courtesy association Paradox, Edam. Photo Benoît Mauras. Vue de l'exposition Ad van Denderen, Marjoleine Boonstra "Go No Go", 2004, courtesy association Paradox, Edam. Photo Benoît Mauras. Vue de l'exposition Ad van Denderen, Marjoleine Boonstra "Go No Go", 2004, courtesy association Paradox, Edam. Photo Benoît Mauras. Vue de l'exposition Ad van Denderen, Marjoleine Boonstra "Go No Go", 2004, courtesy association Paradox, Edam. Photo Benoît Mauras.
imprimerlignelignerss
La criée - bande noir