Archives
La criée - bande noir

Tables rondes

Tables rondes


IKT LAB

IKT LAB

18 novembre 2014 au 18 novembre 2014

Commissaire sans parachute – quelles sont les modalités de travail pour un commissaire invité ?

Mardi 18 novembre 2014
14h-18h

Auditorium du Frac Bretagne

Les biennales, comme les institutions, travaillent de plus en plus avec des commissaires d’exposition invités, qui « débarquent » dans un contexte nouveau pour eux, sans forcément connaître le territoire.
Ces commissaires sont souvent regardés avec une certaine méfiance et décrits comme « parachutés ».
Quel est l’impact de cette façon de travailler sur la scène locale, sur les expositions et sur la pratique curatoriale ?

Six commissaires internationaux issus du milieu institutionnel ou indépendants, s’interrogent à l’occasion de deux tables rondes sur cette profession à la fois délocalisée et enracinée sur un territoire :

Laurence Gateau (directrice, Frac des Pays de la Loire, Carquefou)
Nav Haq (commissaire, MuHKA, Anvers)
Xenia Kalpaktsoglou (co-directrice de la biennale d’Athènes)
Florence Ostende (commissaire indépendante et commissaire adjointe à Dallas Contemporary)
Émilie Renard (directrice, La Galerie, Noisy-le-Sec)
Ralph Rugoff (directeur, Hayward Gallery, Londres et commissaire de la biennale de Lyon 2015)

_
Table ronde 1
Commissaires invités ou le syndrome du Bernard L’hermite
(en français)

En néerlandais, il existe une expression qui dit que « les visiteurs – comme le poisson – ne restent frais que trois jours ».
Qu’en est-il pour les commissaires invités : quelle est leur « date limite de consommation » dans les institutions ? Quels sont les différents formats de collaborations possibles (carte blanche pour une exposition ou sur une saison, commissaires en résidences, etc.) ? Quels sont les apports et les limites de ces invitations pour les institutions comme pour les commissaires ?

Avec :
Laurence Gateau, Florence Ostende et Émilie Renard

Modératrice :
Sophie Kaplan, directrice de La Criée centre d’art contemporain

_
Table ronde 2
Les biennales : commissaires du coin ou commissaires de loin ?
(en anglais)

Les biennales sont souvent conçues sur un modèle qui invite un nouveau commissaire pour chaque édition. Quelle est la logique de ce format ? Quelles sont ses implications ?
En invitant des commissaires qui sont soit directeurs d’une biennale, soit invités pour une seule édition, avec les différentes compétences et connaissances que cela implique, cette table ronde met à plat le fonctionnement du modèle type de biennale.

Avec :
Nav Haq, Xenia Kalpaktsoglou et Ralph Rugoff

Modératrice :
Zoë Gray, commissaire de PLAY TIME, 4e édition des Ateliers de Rennes - biennale d’art contemporain


IKT Lab
Les IKT Labs sont une série d’événements initiés par les membres d’IKT, l’association internationale des commissaires en art contemporain.
Ce sont des laboratoires d’échange destinés à faciliter la discussion sur la pratique de commissariat d’expositions.
Ils sont ouverts aux membres d’IKT et au public.

Cet IKT Lab a été conçu par :
Catherine Elkar, directrice du Frac Bretagne
Zoë Gray, commissaire de PLAY TIME, 4e édition des Ateliers de Rennes - biennale d’art contemporain
Sophie Kaplan, directrice de La Criée centre d’art contemporain


Auditorium du Frac Bretagne
19 avenue André Mussat

35000 Rennes
Entrée gratuite sur réservation : accueil fracbretagne.fr


Laurence Gateau est directrice du Frac des Pays de la Loire, Carquefou depuis 2005. Elle a dirigé le Centre national d’art contemporain de la Villa Arson à Nice entre 2000 et 2004 et de 1989 à 1999 le Centre d’art contemporain Le Creux de l’Enfer à Thiers. Elle a assuré le commissariat de nombreuses expositions d’artistes internationaux (Roman Signer, Doris Salcedo, Gary Hill, Michelangelo Pistoletto, Cildo Meireles, Mona Hatoum, Alain Séchas, Paul McCarthy, Mark Lewis, Simon Starling, De Rijke/De Rooij, Fiona Tan, Saâdane Afif). Au Frac, elle a organisé à la fois des expositions collectives, Le Sang d’un poète ou Nomad’ness entre autres, et personnelles, dont celles de Thomas Huber, Fabrice Hyber, Monica Bonvicini, Gina Pane, Tatiana Trouvé, Martin Boyce, Jean-Michel Sanejouand, Marc Camille Chaimowicz et Gerard Byrne. Elle y développe par ailleurs les Ateliers Internationaux, où sont chaque année invités en résidence des artistes et commissaires d’expositions d’un pays différent.
Elle est membre d’IKT.

Florence Ostende est commissaire d’exposition et historienne de l’art. Elle mène une recherche sur l’histoire des pratiques artistiques de l’exposition (ouvrage à paraître fin 2014 aux Presses du Réel). Elle est actuellement commissaire à New York du projet The exhibition Machine (The Artist’s Institute ; The Drawing Center ; The Graduate Center ; CUNY ; New Museum) sur le travail de Franz Erhard Walther, Pierre Huyghe, du Museum of Jurassic Technology et du Museum of American Art.
Commissaire adjointe à Dallas Contemporary, elle enseigne aussi à la HEAD – Haute École d’Art et de Design de Genève.

Émilie Renard est directrice de La Galerie, Centre d’art contemporain de Noisy-le-Sec depuis septembre 2012. De 2001 à 2006, elle co-dirige Public, un lieu indépendant à Paris avec Aurélie Voltz et Giovanna Zapperi. Elle est cofondatrice de la revue Trouble (2002-2010) avec Boris Achour, Guillaume Désanges, Claire Jacquet et François Piron. Elle a conçu de nombreuses expositions parmi lesquelles : Madame la baronne était plutôt maniérée, assez rococo et totalement baroque. Acte 1, Chapitre 2, Volume 3, Livre 4, Maison Populaire de Montreuil (2006) ; INSIDERS – pratiques, usages, savoir-faire, CAPC, Bordeaux, avec Charlotte Laubard et Yann Chateigné Tytelman (2009) ; Monsieur Miroir pour le 12° prix de la Fondation d’entreprise Ricard (2010) et La ronde au centre d’art de la Ferme du Buisson, Noisiel (2011). En 2012, elle est commissaire associée à Okwui Enwezor, directeur artistique de La Triennale Intense Proximité, Paris, avec Mélanie Bouteloup, Claire Staebler et Abdellah Karroum.
Elle est membre d’IKT.

Nav Haq est commissaire au MuHKA – Musée d’art contemporain d’Anvers. Il a été commissaire d’exposition au Arnolfini à Bristol et à Gasworks à Londres. Il a monté de nombreuses expositions monographiques avec des artistes tels que Hassan Khan, Cosima von Bonin, Kerry James Marshall, et Shilpa Gupta. Parmi ses expositions collectives : Museum Show – une étude historique sur les musées (semi-fictionnels) créés par les artistes (2011) ; The Sea Wall avec Haegue Yang et Felix Gonzalez-Torres (2011) ; Superpower : Africa in Science Fiction (2012) ; Lapdogs of the Bourgeoisie : Class Hegemony in Contemporary Art, en co-commissariat avec Tirdad Zolghadr (2006-09) ; et Contour Biennial 2007, Mechelen, Belgique. En 2014 il est co-commissaire de l’exposition collective Don’t You Know Who I Am ? Art After Identity Politics au MuHKA. En 2012, il est co-titulaire du Independent Vision Award for Curatorial Achievement remis par le réseau Independent Curators International (New York).

Xenia Kalpaktsoglou est co-directrice de la biennale d’Athènes depuis sa création en 2005. La biennale d’Athènes s’inscrit dans un réseau international d’événements d’art contemporain récurrents et d’envergure. Elle a émergé de l’intense activité culturelle qui fait d’Athènes un des lieux les plus intéressants de l’art contemporain et se veut un agent de changement et de l’innovation, un carrefour de créativité et de dialogue, constituant une vaste plateforme pour la désignation et l’engagement critique de la scène artistique locale ainsi qu’un forum de discussion et d’échange avec la scène internationale.
Xenia Kalpaktsoglou est membre d’IKT.

Ralph Rugoff est commissaire de la Biennale de Lyon 2015. Depuis 2006, il est directeur de la Hayward Gallery à Londres où il y a assuré le commissariat de nombreuses expositions dont : Psycho Buildings : Artists Take On Architecture, The Painting of Modern Life, Invisible : Art About the Unseen et The Alternative Guide to the Universe, ainsi que des expositions monographiques : Ed Ruscha, George Condo, Jeremy Deller et Tracey Emin. Entre 2000 et 2006, il a été directeur du Wattis Institute for Contemporary Art à San Francisco. Auparavant il a travaillé comme commissaire et critique indépendant pour la Serpentine Gallery de Londres (The Greenhouse Effect, 2000) ou encore le Hammer Museum de Los Angeles (Scene of the Crime, 1996). Sa première exposition, Just Pathetic (1990-91) figure, selon le magazine Artforum, parmi les plus influentes de la décennie. Il a été conseiller artistique auprès de la Biennale de Sydney en 2002 et de la Triennale de Turin en 2005. Plus récemment, il a siégé au jury du Turner Prize (2013) et au comité de sélection du British Council au titre de la Biennale de Venise (2010).

imprimerlignelignerss
La criée - bande noir