Archives
La criée - bande noir

Estelle Chaigne

Estelle Chaigne


Le Monde à l'envers

Le Monde à l’envers

Correspondances Pléchâtel / Siem Reap


7 octobre 2016 au 30 mars 2017
Estelle Chaigne, Sans titre, (maison) 2016

Sans titre, (maison) 2016 photographie argentique sur papier positif 13x18cm

À l’occasion de l’exposition Incorporated ! (5e édition de la biennale d’art contemporain Les Ateliers de Rennes), La Criée invite l’artiste photographe Estelle Chaigne à développer un processus de création avec les élèves de GS / CP de l’école de Pléchâtel en correspondance avec un photographe et une école au Cambodge. Ce projet propose d’étendre les « correspondances » de la Criée au sein d’un dispositif d’échanges internationaux « Des Clics et des classes », développé par le réseau Canopé en partenariat avec An Eye for Eye et Les Rencontres d’Arles.

Le domaine de recherche d’Estelle Chaigne se situe dans l’échange que suppose la photographie entre ce qu’elle montre, comment, et à qui. L’ambiguïté de la photographie, sa prolifération, sa circulation, ses usages, la fascination qu’elle exerce nourrissent ses recherches. « Je travaille le mode de fabrication et d’apparition des images, en cherchant à mettre en avant leur fragilité et leur immatérialité, tant dans le réel que dans la chimie-même, croisant les techniques argentiques et numériques. Mes recherches abordent la diffraction de l’image, en jouant sur le hasard et les processus de prise de vue ».

A partir de l’exposition Incorporated ! à La Criée abordant « l’ici et l’ailleurs » et du quotidien de l’école Saint-Michel à Pléchâtel, Estelle Chaigne propose aux élèves d’expérimenter physiquement l’image photographique. Cette expérimentation est mise en oeuvre par la pratique du sténopé à différentes échelles pour une mise en abîme, de la boite à l’espace habitable. Plusieurs échelles de travail sont explorées en ateliers avec les élèves (papier, salle de classe) afin d’expérimenter divers « systèmes » de production et de perception de l’image, qui pourront ensuite donner lieu à l’écriture d’histoires. Ce processus se nourrit des échanges avec le photographe Régis Binard et les élèves de l’école Siem Reap au Cambodge.

Rendez-vous :
Restitution du projet le vendredi 24 mars à 17h
École St Michel
Allée Saint-Michel, 35470 Pléchâtel

L’échange photographique donnera lieu à la production d’un diptyque qui sera présenté pendant le Festival des Rencontres d’Arles.

Ce projet est développé avec le soutien du réseau CANOPE et du ministère de la Culture et de la communication / Drac Bretagne.

Le Monde à l'envers Le Monde à l'envers Le Monde à l'envers Le Monde à l'envers Le Monde à l'envers Le Monde à l'envers
imprimerlignelignerss
La criée - bande noir