La criée - bande noir

Monochrome rouge

Cirrus /

2003

Numbered pieces for a photographic puzzle, texts

15 X 21 cm each puzzle piece
total dimensions 167,5 x 117,5 cm

Artwork produced for the exhibition “ Art envie ”,
September 12, 2003 - October 17, 2003

Production
La Criée centre for contemporary art, Rennes

Durant une résidence de trois mois au centre d’art de La Criée, Cirrus a arpenté les rues de Rennes et abordé des personnes ayant pour particularité de porter un vêtement rouge. De ces rencontres il a recueilli un certain nombre de propos et réponses aux trois questions : "pourquoi portez-vous du rouge ?", "que représente pour vous le rouge ?", et "quel effet cela vous fait de porter du rouge ?". A ces témoignages était associé un détail photographique numéroté du vêtement. Monochrome rouge assemble et recompose tous ces fragments selon l’idée du puzzle. L’ensemble prend alors la forme d’un tableau auquel vient s’adjoindre un livre compilant toutes les réponses des passants sur leur relation à la couleur rouge.

Très souvent le travail de Cirrus se décline en deux “ espaces – temps ” : il y a le temps éphémère et spontané de l’action, de l’échange, de la réaction, provoqué dans l’espace urbain ; duquel résulte celui, continu, de l’objet et de son exposition dans la galerie. Plus qu’une simple trace d’un processus, les œuvres de Cirrus viennent interroger les qualités ontologiques de l’œuvre d’art. Monochrome rouge entretient un rapport dialogique évident à l’histoire de l’art du XXème siècle en faisant référence aux relations et frictions qu’ont connu la photographie et la peinture : l’émergence de la photographie, les différentes réponses apportées par la peinture, son glissement vers l’abstraction jusqu’à sa forme absolue et la plus radicale : le monochrome, ou le tableau photographique qui s’est imposé au cours des années 1980. Ici, à travers le processus de création qui est donné à voir, son enregistrement, le rapport au texte, la composition du tableau (les matières, la couleur et ses nuances, les formes), l’expérience est placée au centre de l’œuvre, et ne prétend pas retracer une captation objective du réel.

Alexandra Gillet


ligne

Médium : photographie

imprimerlignelignerss
La criée - bande noir