La criée - bande noir

Music is at full blast, deafening silence

Cottencin Jocelyn /

2007

Néons, transformateur, câbles
300 x 400 cm

Œuvre produite dans le cadre de l’exposition "Jocelyn Cottencin : Just a Walk"
26 janvier – 11 mars 2007

Production _La Criée centre d’art contemporain, Rennes

Collection de l’artiste

Jocelyn Cottencin, "Music is at full blast, deafening silence", 2007. Photo Benoît Mauras.
-

Music is at full blast, deafening silence est une phrase qui se matérialise et se déploie sur le mur à partir de tubes en néon bleu.
Elle donne à lire : "La musique est à fond, le silence assourdissant".
Mais l’œuvre ne réduit pas à ce seul acte de lecture optique.
En effet, le visiteur se saisit de cette déclaration aussi bien par ses qualités sculpturale, lumineuse, typographique que sonore. Ces données, volontairement confondues par l’artiste le temps d’un regard, propulse l’énoncé dans une cascade de mouvements incessants :
- le mouvement est d’abord celui du gaz de néon circulant à l’intérieur du tube, mais aussi celui de la diffusion de cette lumière bleue au-delà du tube, modifiant les coordonnées du lieu, laissant la possibilité au visiteur d’appréhender autrement l’exposition.
- le mouvement tient également de la typographie conçue par l’artiste, une typo "BF-15" qui a ce pouvoir d’amorcer des connexions et des embranchements rhizomatiques. En d’autres termes, si c’est dit , là dans l’espace, tout reste à faire et à défaire, perpétuellement.
- le mouvement est enfin ce pouvoir que l’œuvre a de donner à voir du son : la puissante visualité de la phrase génère des images sonores qui ne sont certes pas audibles, mais des images qui sont lourdes de sons et de sens: cacophonie du monde consommable, répression des sons du vivant, babils de surface et violence d’un réel étouffé.

De fait, le visiteur est simultanément pris entre absorption et méfiance critique quant à l’expérience de l’œuvre. Ce sont certainement ces écarts et ces relations insoupçonnées qui la qualifie d’une puissance (é)mouvante et déstabilisante.

Larys Frogier



ligne

Médium : installation

imprimerlignelignerss
La criée - bande noir