La criée - bande noir

Sans titre

Pereira Pedro /

2003

Brouillons de lettres, cendres, boîtes PVC
18 X 8 cm chaque boîte

Exposition “Art Envie”,
12 septembre 2003 – 24 octobre 2003

Production La Criée centre d’art contemporain, Rennes

Pedro Pereira, "Sans titre", 2003. Vue de l'exposition "Art Envie", 2003, La Criée centre d'art contemporain, Rennes. Photo Benoît Mauras.

A son arrivée en France, Pedro Pereira a envoyé, dans un français encore approximatif, de nombreuses lettres de motivation et curriculum vitae dans des entreprises ou institutions. Malgré son parcours et ses études supérieures, toutes ses demandes se sont soldées par des réponses négatives. Sans titre présente 24 brouillons de lettres de demande d’emploi, et en dessous de chaque cadre une petite boîte en plexiglas contenant les cendres du courrier de réponse.

Dans ce travail l’artiste évoque la recherche d’emploi comme une expérience commune et connue de beaucoup, mais surtout la difficulté accrue pour une personne étrangère. Au delà, il pointe également les difficultés d’intégration et de socialisation lorsqu’elles ne passent pas par le travail. Cette situation est révélatrice d’un paradoxe comme le décrit Yves Michaud "même quand on habite le déplacement, on ne peut être de nulle part… dans un monde où coexistent des facteurs de déracinement et de métissage puissants et des facteurs d’enracinement toujours réels."1

Alexandra Gillet

1. Yves Michaud, "Questions sur l’identité en art aujourd’hui : l’universel et le local", Colloque Culture croisées, Institut d’Etudes supérieures des arts, Paris, 1998

Pedro Pereira, "Sans titre", 2003. Vue de l'exposition "Art Envie", 2003, La Criée centre d'art contemporain, Rennes. Photo Benoît Mauras. Pedro Pereira, "Sans titre", 2003. Vue de l'exposition "Art Envie", 2003, La Criée centre d'art contemporain, Rennes. Photo Benoît Mauras.

ligne

Médium : installation

imprimerlignelignerss
La criée - bande noir