La criée - bande noir

a l l e r dehors

a l l e r dehors


a l l e r dehors

a l l e r dehors

18 décembre 2014 au 15 février 2015

Identité visuelle © Lieux Communs / Image : "Young Brown Owl", R & C Kearton, photo noir et blanc, circa 1910, extraite du livre "Direct from Nature", Colin Sackett / Uniformbooks, 2007

Antoine Boutet, Mark Brown, Cécile de Cassagnac, Paul Cox, Catherine Rannou, Hannah Rickards, Olivier Roller
+ Richard & Cherry Kearton / Colin Sackett ed.

Commissariat : Yves Chaudouët, artiste associé à la saison Battre la Campagne et Sophie Kaplan, directrice de La Criée.
Scénographie : Yves Chaudouët
Production : La Criée centre d’art contemporain

La Criée centre d’art contemporain présente du 18 décembre 2014 au 15 février 2015 la seconde exposition de sa saison Battre la Campagne : a l l e r dehors.
A l l e r dehors : sortir des sentiers battus, aller voir ce qui vit et remue à la marge, rendre compte de la diversité du monde naturel alentour, de ses perceptions et de ses représentations.

C’est ainsi qu’Yves Chaudouët, artiste associé à la saison 2014-2015 du centre d’art, a imaginé avec Sophie Kaplan cette exposition collective qui a pour sujet la campagne, une campagne regardée et parcourue par l’homme, de son point de vue. Une campagne que l’on bat, au propre comme au figuré.

Se demandant si l’idée même de la campagne n’est pas illusoire, l’exposition regarde ce qui la compose, ses matières, ses éléments, ses occupants, végétaux, animaux, minéraux.
Elle s’interroge sur notre rapport au paysage, sauvage, domestique, d’aujourd’hui.

a l l e r dehors regroupe huit artistes aux parcours souvent insolites et pluriels : Mark Brown, artiste et botaniste cherchant à remonter aux origines des fleurs  ; Catherine Rannou, artiste et architecte qui inventorie la mondialisation des paysages par leurs architectures  ; Paul Cox, graphiste qui conçoit des décors, peintre qui invente des jeux  ; Olivier Roller, artiste et photographe qui traque les figures du pouvoir mais aussi les paysages de l’intime  ; ou encore Richard & Cherry Kearton, pionniers de la photographie naturaliste.

On trouve différents types d’approches de la campagne parmi les artistes d’a l l e r dehors  : il y a ceux qui observent, qui regardent, qui enregistrent. Ainsi, Antoine Boutet filme pendant deux ans un ermite kafkaïen vivant hors du temps au cœur d’une forêt française.
Il y a également ceux qui touchent, qui bougent, qui expérimentent. Ainsi, Hannah Rickards récrée des chants d’oiseaux et Cécile de Cassagnac capture des cailloux sous tous leurs angles.
Bien entendu ces attitudes se mélangent souvent, par le glanage, la collecte, le relevé, la construction et toutes sortes d’interactions dont la permanence est aussi interrogée en allant dehors.

Yves Chaudouët imagine et conçoit une scénographie particulière pour l’exposition, qui propose aux visiteurs de sortir alors même qu’ils entrent dans l’espace du centre d’art, de se rendre dans le dehors poétique et mental.

Mi-janvier, deux journées d’études, intitulées L’Art racine*, font écho et poursuivent les chemins serpentins explorés par a l l e r dehors, mettant en dialogue douze artistes et chercheurs en sciences humaines et naturelles.


*L’Art racine, Journées d’études d’artiste proposées par Yves Chaudouët
Mercredi 14 et jeudi 15 janvier 2015, 10 h-18 h
Au Diapason, Université de Rennes 1


imprimerlignelignerss
La criée - bande noir

Ressources

a l l e r dehors - Canal B - la midinale - interview de Sophie Kaplan
a l l e r dehors - Canal B - la midinale - interview de Sophie Kaplan
[+infos]
__
Interview RCF Alpha / Sophie Kaplan et Yves Chaudouët
Interview RCF Alpha / Sophie Kaplan et Yves Chaudouët
[+infos]
__

Dossiers

DOSSIER DE PRESSE - ALLER DEHORS - EXPOSITION COLLECTIVE

DOSSIER DE PRESSE - ALLER DEHORS - EXPOSITION COLLECTIVE
a l l e r dehors

[+infos]
__